MESURES

 

Mesures

 

Le réseau de stations de mesures

Le réseau de stations de mesures doit répondre aux exigences des directives européennes, aux besoins nationaux d'information et de prévision, mais aussi aux besoins régionaux.

 

En Bourgogne, 16 stations soit environ 56 analyseurs mesurent 24 h sur 24, le taux de particules, d’oxydes d'azote, ou encore d'ozone dans l’air. De plus, 4 stations mesurent périodiquement les BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène, Xylènes), les métaux lourds (Arasenic, Cadnium, Plomb, Nickel), et les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques.

 

L'implantation des sites de mesure n'est pas aléatoire, elle dépend de nombreux critères permettant de représenter dans sa globalité l'air. Ainsi, les stations urbaines situées en centre-ville, les sites placés à proximité des grandes sources de pollution (industrielles ou trafic) et ceux implantés en zones périurbaines ou rurales se complètent pour offrir un panorama varié et représentatif de la qualité de l'air en Bourgogne.


Villes surveillées en Bourgogne et typologie des stations de mesures fixes

 

* Du fait de la réorganisation du boulevard de la Trémouille à Dijon, la station s'y trouvant à été reclassée en station urbaine. Une station trafic rue du Transvaal est en évaluation. 

Lexique

Station industrielle, station d’observation spécifique, station périurbaine, station rurale nationale, station rurale régionale, station de trafic, station urbaine.


Les autres moyens de mesures, dits mobiles

Des moyens de mesures mobiles permettent d'explorer l'ensemble du territoire :

 

 

L’air prélevé et analysé en direct

Les données de particules, oxydes d'azote et ozone recueillies dans les stations fixes sont rapatriées automatiquement vers le poste central et alimentent le site internet toutes les heures. Tous les résultats de mesures sont également mis à la disposition d’une base nationale de données sur la qualité de l'air, gérée par l'institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS) dans le cadre du LCSQA.

 

L’air prélevé et analysé en laboratoire

© Geoffrey Whiteway

En plus des mesures permanentes, ATMOSF'air BOURGOGNE prélève régulièrement des échantillons d'air afin de mesurer les BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène et xylènes), les métaux toxiques (nickel, arsenic, plomb et cadmium) et le benzo(alpha)pyrène.

 

Ponctuellement, des prélèvements de pesticides, de composés organiques volatils (COV), d'aldéhydes sont effectués dans le cadre de la prospective sur les polluants non réglementés en air extérieur ou intérieur. 

 

Les analyses sont effectuées par le laboratoire d'AIRPARIF ou Micropolluants SA à Saint-Julien-lès-Metz, accrédités COFRAC. Les modes de prélèvements et de conservation des échantillons sont conformes aux recommandations du LCSQA (Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de L'Air).
 

L’air calculé

Depuis peu, pour le monoxyde de carbone et le dioxyde de soufre, les mesures se sont arrêtées. Elles seront remplacées par des modélisations, donc des données calculées.

 

 

LES STATIONS

 

Côte-d'Or

 

 

Agglomération dijonnaise

 

Nièvre

 

 

Saône-et-Loire

 

 

Agglomération chalonnaise

 

Communauté Le Creusot-Monceau-les-Mines

 

Yonne

 

 

ÉTAT DES LIEUX DU RÉSEAU EN 2013

 

Pour télécharger la fiche de l'état des lieux du réseau de mesure ATMOSF'air BOURGOGNE, cliquez ici.

ATMOSF'air Bourgogne

76-78 avenue Victor Hugo

21000 Dijon

 

Tél. : 03 80 38 92 31
Fax : 03 80 36 22 17
contact@atmosfair-bourgogne.fr

© atmosfair-bourgogne.org | Conception 2exVia avec MasterEdit©